ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Ma première fois

Cette histoire est vraie, et je vous la raconte avec beaucoup de nostalgie.

Cela s’est passé au début des années 80 et j’avais une vingtaine d’années. Je travaillais à Paris. Dans la boutique voisine, il y avait un vendeur avec qui j’ai sympathisé. On buvait le café ensemble le matin. J’ai vite compris qu’il était homo et me l’a dit ouvertement.

C’était un garçon sympa et agréable. Nous sortions régulièrement au resto, au ciné ou dans les bars. J’étais hétéro et les choses étaient claires entre nous, il n’a jamais rien tenté. Juste une amitié.

Une nuit, il était tard, j’habitais en banlieue, plus de RER, pas moyen de trouver un taxi, il me propose, comme il habite dans le quartier de Pigalle, de dormir chez lui. Comme j’avais confiance, j’accepte.

Nous avons dormi dans le même lit.

Ensuite j’avais pris cette habitude de dormir chez lui quand nous sortions. Moins de trajets, des économies et comme je travaillais à Saint-Lazare je n’étais pas loin et ça m’allait bien.

Une nuit, nous sommes donc de nouveau allés chez lui.

J’avais du mal à dormir, je somnolais, m’agitais. Je pensais à une fille que je draguais depuis quelques jours et que je trouvais bandante, du coup j’avais la trique.

Dans mon demi-sommeil agité, je suis venu me coller contre mon ami qui me tournait le dos. Le contact de ses fesses sur ma tige fut électrique. Je bandais de plus en plus et je n’osais pas bouger. Je me disais « mais qu’est-ce que tu fais » ????

Je ne savais pas s’il dormait et s’il m’avait senti. Le sang battait mes tempes et j’avais les joues en feu.

Lentement, je passais mon bras au-dessus de lui, lui caressais le ventre et descendis doucement vers son slip. Ma main tremblait. J’ai effleuré son slip et senti sa queue gonflée.

« Tu en as mis du temps », me dit-il doucement.

Je retirais ma main vivement.

« Ça ne te plait pas ? »

« Je ne sais pas », lui répondis-je timidement.

« Alors pourquoi tu me caresses » ?

Je ne disais rien.

Sa main s’est mise sur mon ventre et est descendue sous mon slip. Il m’a pris la hampe et l’a caressée doucement.

« Tu aimes » ?

« Oui ».

Il a commencé à me branler. Excité, je lui prodiguais la même chose. Première bite en main et j’aimais ça.

« Si on se mettait nu », dit-il.

Et de m’enlever mon slip, ensuite le sien.

Il se colla à moi et me roula une pelle que je lui rendais. Nous jouions avec nos langues.

Nos mains n’étaient pas en reste. Il me branlait et je lui caressais les fesses. Il écartait les jambes et mon doigt trouva sa rondelle. Il gémit.

Après quelques instants de ce traitement, il me prit dans sa bouche. Ma bite était grosse et très dure. Il m’a pompé, je haletais.

Dans la position où nous étions, je lui fis comprendre que je voulais le sucer aussi.

Nous avons fait un 69, mais sa langue descendait vers mes couilles et ma raie. J’ai levé une jambe l’équerre pour qu’il me bouffe le cul. C’était voluptueux. Jamais une femme ne m’avait procuré une telle sensation.

De mon côté, je ne restais pas inactif, en le suçant, je doigtais son trou du cul. Nos bassins ondulaient de plaisirs réciproques.

« Tu veux me prendre », demande-t-il.

« Je ne sais pas, je ne suis pas homo », dis-je bêtement.

« Pourtant, tu me suces et doigtes mon cul, c’est déjà un début, rigola-t-il.

Peut-être vexé de la remarque, je lui prenais la bouche pour un long baiser.

“Oui, je vais te baiser”

“Attends, je vais t’aider”

Il se mit sur le dos, cuisses relevées, il a pris du gel et s’est enduit le cul et mon gland avec.

“Vas-y’baise moi, et il me guida vers son trou. Je poussais un peu et j’avais peur de lui faire mal,

“Vas-y encore”, mon gland le pénétra et je sentis une onde de plaisir jusque dans mon anus.

J’enfonçais ma queue et le labourais, mais j’étais tellement excité que je déchargeais mon jus rapidement. Je restais enfoncé en lui en remuant doucement.

“C’est bon”, me dit-il.

“Moi aussi, c’était bon, mais tu n’as pas joui, j’ai fait trop vite”

“Pas grave, on verra plus tard”.

Je ne voulais pas le laisser comme ça, alors je l’ai pompé jusqu’à ce qu’il gicle dans ma bouche, longuement.

Nous nous sommes embrassés et rendormis.

Le lendemain, j’avais un autre regard sur lui.

“Ne t’en fais pas, je n’en parlerai pas, mais est-ce que tu as aimé” ?

“Oui, c’était vraiment bon, et j’aimerais bien le refaire avec toi”

Nous nous sommes revus plusieurs fois et les circonstances de la vie nous ont éloignés, mais j’ai toujours un sentiment de mélancolie en y pensant.

35 ans plus tard, j’ai recommencé à avoir des relations avec des hommes !

Robpriest

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 21 Janvier | 34 pages

Les nouvelles | 19

Cousins rebeu Meetmemz
Dortoirs Meetmemz
Entre vrais mecs Meetmemz
Mon demi-frère Meetmemz
Séduit dans les douches Meetmemz
Tournante en cave Meetmemz
Troisième mi-temps Meetmemz
Dressé par deux Racailles Ceven X
Torride Fraicheur ... Nei
Un rêve devenu réalité Graham
Un tour chez le médecin TomParis
Un resto inoubliable TomParis
Le mec à Avignon Micseon
Rafael, tu me manques Nicolas 89
Sortie de boite Fabrice
Lolito Matt
Apéro entre voisins Benishere4sex
Karma Gillandes
Aprèm chaude Steeve

Les séries | 15

Stagiaire | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Après le confinement | 2 | +1 Aurel
1 | 2
Bavure policière | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Cumdump au sauna | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
L'initiation d'Antoine | 4 | +1 Sylvainerotic
12 | 34
Piscine | 4 | +1 Camozzzor
1 | 2 | 3 | 4
La fouille | 8 | +1 Jam
1 | 2 | 1 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
27 janvier, + 85 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"histoires porno gay""mec torse nu""gay gratos""histoire gay plage"gay.mec"papa me baise""cyrillo histoire""force gay""lope soumise"cyrillo"cité rebeu""cyrillo dial""depucelage gay""histoire gay soumis""blog gay porno""sexshop marseille""récit porno""elle baise avec son père""histoire gay minet""histoire gay piscine"actifsoumis"n'appréciait pas du tout le rouquin""x story histoires""photo de cul""baise au resto""cyrillo gay""le site de cyrillo""exhib en boite""recit gay eros""recit gay inceste""cyrillo histoire""premiere pipe""cyrillo texte""recit gay internat""cyrillo biz""histoire gay mature""histoire gay douche""cyrillo blog""recit hds""wc gay""histoire gay routier""histoire cyrillo"cyrillogay"jouissance anale"xstory.com"histoire gay cousin""premiere sodomie""gay pute""histoire gay oncle""blog gay une histoire de mecs""mec exhib""histoires gay cyrillo""blog ttbm""histoire de vieux gay""racaille gay""gay foret""première fellation""mur des bites""histoires de culs""gay cyrillo"ciryllo"recit inceste gay""pute a jus"cyrillogay"histoire gay cyrillo""travesti pute""enculée par son chien""recits bisexuels""liam qui suce"cyrillo.com"gay recit""chienne gay""gay mecs""histoire gay domination""histoire gay internat""histoire gay inceste""histoire gay minet"cyrillo.com"cyrillo rebeu""dial ma queue"decaloter"recit erotique gay""gay encule""histoire erotique gay""histoire gay frere""histoire gay jeune"cyrilo"cyrillo blog""histoire de branlette""gay gloryhole"ciryllo"blog ttbm""cyrillo biz"cyrillogay