ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisodeÉpisode précédent

Puta | 4

Bonjour à tous, c’est Louis, le gars qui a passé un séjour en Espagne chez José il y a deux ans.

J’ai déjà écrit trois épisodes.

Je vous propose aujourd’hui un nouvel épisode.

Je rappelle qu’il s’agit d’une histoire vraie.

Je résume rapidement les épisodes précédents.

Je suis un petit mec dans la cinquantaine, ex-hétéro, viril et masculin, brun, barbu, pilosité normale, assez abondante à partir du pubis, cul et jambes poilus. Mince et sportif, je dispose d’un corps bien dessiné avec une musculature fine, merci la natation. Niveau équipements, une bonne trique de 20 cm, qui a donné beaucoup de bonheur, aujourd’hui encore même si c’est mon cul qui est maintenant en première ligne, un cul d’enfer à ce qu’il parait… !

Via une application, j’ai fait la connaissance, il y a deux ans, de José, un bel hidalgo qui m’a proposé de venir passer une semaine chez lui en Espagne, il voulait améliorer son français…

Il est venu me chercher à l’aéroport. Très beau mec, masculin, viril, charmant, un visage ouvert et rassurant. Le courant est tout de suite passé entre nous malgré la barrière de la langue.

Et pourtant ma première soirée et le réveil du lendemain furent un désastre !

José a visité violemment tous mes trous, faisant acte de force, voire de torture. Tout cela sans mon consentement, sans tendresse ni sentiment, vous l’aurez compris, et sans m’épargner ses insultes espagnoles obscènes et incompréhensibles pour moi à part PUTA !

J’étais sous le choc. Je ne m’y attendais pas du tout, José étant tout à fait charmant dans nos échanges et lorsqu’il m’a accueilli.

Devant sa violence et afin d’éviter un massacre, je n’ai eu d’autres choix que de collaborer. Je me suis soumis. En définitive, c’est mon plaisir qui a pris le dessus. Est-ce l’excitation qui a gagné ? Ma chatte qui à force de mouiller, s’est ouverte pour recevoir ses coups de boutoir ? Ma position de femelle à quatre pattes, dans la plus totale soumission ? Ses insanités en espagnol, même incompréhensibles à part PUTA ? Ou enfin les puissants jets que j’ai senti au plus profond de moi lorsqu’il me fécondait ?

Je me résignais donc à devenir sa PUTA pendant la durée de mon séjour. Et j’en étais même à me demander si au fond de moi, ce rôle de femelle n’allait pas me convenir…

Et contre toute attente, José a opéré un virage dans son attitude.

Est-ce mon lâcher-prise qui a payé ? Toujours est-il qu’à ma grande surprise, j’ai découvert que José pouvait se montrer tendre et attentionné. Au pieux déjà mais pour le reste aussi. Il était aux petits soins pour moi et j’ai pu apprécier ses qualités, dans de nombreux domaines, culinaire, culturel, intellectuel… En fait José a fini par adopter le comportement que j’attendais de lui. Et je dois avouer que c’était très agréable de passer du temps en sa compagnie.

De là à ce que je tombe amoureux !

Pourtant une petite voix dans ma tête me rappelle parfois le comportement de José à mon arrivée. Evidemment quand je l’entends, je me bouche les oreilles…

Pour cette nouvelle journée José décide de poursuivre la découverte des environs mais en poussant un peu plus loin l’exploration. Il existe un sentier de randonnée qui longe la côte avec de superbes points de vue et il me propose de le parcourir ce que j’accepte carrément.

Il prépare le pique-nique et nous partons.

José est très sportif et il marche à un rythme soutenu. Je suis pourtant sportif aussi mais parfois j’ai du mal à le suivre. Nous faisons de nombreuses haltes pour admirer le paysage, manger et boire car il fait très chaud.

José est vraiment un beau mec. Il est très sexy dans l’effort. Il faut voir comment il se fait mater, par les nanas que nous croisons, mais pas que… les mecs aussi ! Son short, très rempli au niveau de l’entrejambe, dévoile aussi ses puissantes jambes poilues. Moi je marche derrière, j’ai la vue sur ses mollets tout aussi poilus et bien dessinés, ce n’est pas mal non plus. J’ai même parfois la trique, faut dire qu’il m’en faut peu pour bander mais avec mon morceau, pas facile de randonner avec la gaule…

La journée se passe ainsi. Nous nous sommes arrêtés plusieurs fois pour pisser, essayant à chaque fois de trouver des endroits discrets.

En fin de journée, José me signale qu’il veut à nouveau pisser. Il sort du chemin principal pour emprunter un petit sentier où j’aperçois des arbres. Nous arrivons aux arbres mais José ne s’arrête pas… Je lui dis qu’on peut pisser mais il ne m’écoute pas et s’enfonce dans ce qui me semble être une forêt. Il y a pleins de sentiers et parfois nous croisons d’autres mecs. Visiblement ils ne sont pas là pour randonner, certains sont même en costard, d’autres en tenue de chantier… Les regards appuyés quand ils nous croisent en disent long. Je comprends rapidement que nous évoluons sur un lieu de drague. A un moment d’ailleurs nous apercevons deux mecs avec le pantalon baissé et qui se caressent…

José a l’air de savoir où il va. Je me demande comment il réussit à s’y retrouver dans ce dédale. Il marche très vite et j’ai du mal à le suivre. A un moment, je vois une cabane. José s’y dirige. Nous croisons de plus en plus de mecs. La cabane semble abandonnée, il n’y a même plus de porte. José y entre, je le suis. C’est assez sombre à l’intérieur. Il n’y a personne mais pourtant elle doit être fréquentée au vu du désordre qui y règne. Le sol est couvert de détritus, surtout des mouchoirs usagés, des capotes utilisées avec les emballages vides.

Drôle d’endroit pour pisser ? Je me demande ce que nous faisons là ?

Je vais vite le savoir car José ouvre son short et se rapproche de moi. Il me prend dans ses bras et commence à m’embrasser, de façon brusque comme le premier soir. Je n’aime pas trop ça, mes sens sont en éveil mais je me laisse faire. Je sens rapidement sa queue contre moi qui durcit. José appuie alors sur mes épaules afin de m’accroupir. Je proteste car je n’ai pas envie de le pomper dans cet endroit glauque. José me gifle violemment. Je comprends alors qu’il est à nouveau dans un accès de violence et de non-respect. Qu’est-ce que je fais ? Je m’enfuie ? Pour aller où ? Toutes mes affaires sont chez lui…

Je n’ai pas vraiment le choix. Encore une fois je me résigne.

Je m’accroupis et entreprend de le pomper…

Il investit alors violemment ma bouche puis ma gorge en me bloquant la tête, le tout alterné par ses gémissements et ses insanités… PUTA… comme d’habitude. Ce qui ne manque pas d’attirer les mecs qui tournaient autour de la cabane, d’abord timidement, ils entrent et ils sortent… Certains restent et se postent à distance pour mater. D’autres sortent carrément leurs queues et se branlent doucement. Ils semblent donc apprécier le spectacle.

J’avoue que cela m’excite un peu et je m’applique avec ma bouche. José aussi est excité, sa queue est énorme. Certains mecs se rapprochent de nous et me frôlent. Jusque-là j’étais accroupi mais José me demande de me relever. Toujours embouché à sa queue, je dois juste redresser mon cul en restant penché. Etant vêtu d’un short avec une ceinture élastique, il se permet de baisser mon short tout en me traitant de PUTA, offrant mon cul à la vue de tous ces mecs qui tournent autour de nous.

Pas rien que la vue… Je pense qu’avec ce PUTA, il leur donne un signal car les mecs maintenant m’effleurent le cul. Puis je sens des caresses un peu plus appuyées. José agrippe alors mes deux lobes et les écarte bien. Pour finir il les claque avec un PUTA retentissant.

En réponse, de nombreuses autres claques me pleuvent sur les fesses. Les mecs ont compris qu’ils pouvaient disposer de moi. Ils me prennent en main. Je sens d’ailleurs une langue qui s’insinue dans ma chatte. Cette langue est experte et joue avec mon clito. Le mec voit que je m’ouvre. Il remplace alors sa langue par un doigt, ma chatte résiste encore un peu. Il crache sur mon trou. Ce mollard est suivi de nombreux autres. Les mecs ont décidé de me lubrifier la chatte naturellement. D’autres m’appuient sur la tête. José en profite alors pour m’étouffer. Il sort parfois sa queue et entreprend lui aussi de mollarder ma bouche. D’autres en font autant, je me retrouve avec le visage couvert de mollards.

Le niveau d’excitation a grimpé. Les mecs n’hésitent pas à me traiter de PUTA. Je sens maintenant de nombreuses langues, de nombreux doigts parfois plusieurs, s’insinuer dans mon intimité. Les claques fusent sur mes fesses. A un moment, c’est une queue qui essaie de se frayer un passage. Alors José me relève, je pense qu’il souhaite garder l’exclusivité de mon cul. Il me retourne pour me pénétrer d’un coup sec à fond. Il n’a aucun mal étant donné mon niveau de préparation et de lubrification. Il gémit et me traite de PUTA.

Je me retrouve face à tous ces mecs, enfin face à leurs queues qu’ils sont tous en train d’astiquer. Laquelle pomper ? Je n’ai que l’embarras du choix. Mon choix se porte sur la plus proche, qui se trouve être la plus grosse. Et le mec est jeune et beau gosse, son short est tombé à ses pieds, ses couilles sont lourdes, sûrement bien remplies. J’ouvre la bouche, il se penche alors pour m’embrasser, puis il me crache dans la bouche pour la remplir ensuite de sa queue. Ses vas et vient sont puissants, il me maintient la tête. Quel bonheur d’être rempli des deux côtés. J’ai conscience d’être une PUTA mais je n’ai pas eu le choix donc j’assume et je profite…

José justement me bourrine toujours la chatte. Ses coups de boutoir me déstabilisent. Mais la puissance de la queue dans ma gorge me rétablit. José doit bien profiter du spectacle. C’est ce qu’il devait rechercher pour m’avoir emmené dans cet endroit.

Le mec que je suce est maintenant tout proche de l’explosion. Il accélère le rythme et bingo, ses premiers jets coulent dans ma gorge, suivi de nombreux autres. J’avais vu juste, c’est un gros producteur, en plus son sperme est bon. Je ne me fais donc pas prier pour avaler au fur et à mesure. En même temps je n’ai pas vraiment le choix. Quand il ressort je n’ai pas le temps de le nettoyer qu’une autre queue prend le relais. Une autre voulait rentrer aussi. J’essaie alors de les prendre ensemble. Elles sont grosses mais j’y arrive. Je n’en reviens pas. Les mecs apprécient et se coordonnent dans ma bouche. Cela doit les exciter car l’un des deux jouit rapidement. Il m’arrose copieusement le visage. Il déclenche un orgasme généralisé car plusieurs mecs autour me giclent aussi sur la gueule. Mon visage est recouvert de jus et ce n’ai pas fini… De nombreuses queues se relaient dans ma bouche pour me cracher dans la gorge ou sur le visage…

Mes mâchoires me font mal. José accélère sa cadence. A son habitude, il s’immobilise et me féconde profondément.

Néanmoins il semble apprécier le spectacle car il reste en moi. Les queues continuent à se succéder dans ma bouche.

José ressort enfin. Il m’appuie sur le cul, je me retrouve donc accroupi. Il me dit qu’il n’a toujours pas pissé et d’ouvrir la bouche. Je n’y crois pas. Ne réagissant pas, j’ai encore droit à une baffe. J’ouvre alors la bouche. Au bout d’un moment qui me semble interminable, je reçois les premières gouttes sur le visage. Puis rapidement c’est un jet, il vise ma bouche et me demande d’avaler. Je ne comprends pas mais un mec qui parle français me traduit l’ordre. Mon refus d’obtempérer me vaut une nouvelle baffe. Du coup, je déglutis et j’avale… Le jet est intarissable et bientôt je sens un deuxième jet, et un troisième… Ils se mettent tous à me pisser dessus ou dedans car ils essayent de viser la bouche.

Je suis sous le choc. Jusque-là je m’étais tant bien que mal résigné à mon statut de PUTA. Mais là, ça devient bestial…

José a fini de pisser. Il remballe son matos pendant que les autres continuent de me pisser dessus. Il laisse faire. D’autres mecs arrivent encore et débraguettent leurs queues pour pisser. Certains me visent de loin, c’est impressionnant. Parfois les jets sont drus et douloureux. Je ferme les yeux pour les protéger.

Je suis un urinoir…

José se décide à reprendre la situation en main. Avec son autorité naturelle, il les disperse sans ménagement. Je suis entièrement trempé, mes vêtements aussi. Je me serais déshabillé si j’avais su ça. Je pue la pisse à plein nez et je vais devoir rentrer comme ça…

Le retour se déroule sans un mot. Je me précipite à la douche. J’y reste un certain temps car je suis exténué et j’ai besoin d’évacuer, au sens propre comme au figuré… Quelque chose s’est brisé en moi et je pense qu’à ce stade, il est préférable de laisser pisser, c’est le cas de le dire !

Quand je sors de la douche, José m’a préparé un excellent repas. Il se comporte de façon extrêmement attentionnée. Au coucher, j’ai droit à des câlins et des mots tendres, dont je ne comprends pas vraiment le sens mais que j’imagine… Je suis résigné et pourtant ce soir, pour la première fois, je ne servirai pas de trou !

Aujourd’hui c’était Docteur Jekyll et Mister Hyde mais cette fois, il est allé vraiment loin.

Je me demande ce qui peut m’arriver de pire d’ici la fin du séjour.

J’imagine que vous comprenez que mon récit ne s’arrête pas là. Etant donné l’appétit insatiable de José et son inventivité, j’aurai encore de nouveaux épisodes à écrire.

Si mon récit vous plait, n’hésitez pas à m’envoyer vos encouragements ou vos commentaires !

Bises à tous

Louis

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Puta

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 21 Janvier | 34 pages

Les nouvelles | 19

Cousins rebeu Meetmemz
Dortoirs Meetmemz
Entre vrais mecs Meetmemz
Mon demi-frère Meetmemz
Séduit dans les douches Meetmemz
Tournante en cave Meetmemz
Troisième mi-temps Meetmemz
Dressé par deux Racailles Ceven X
Torride Fraicheur ... Nei
Un rêve devenu réalité Graham
Un tour chez le médecin TomParis
Un resto inoubliable TomParis
Le mec à Avignon Micseon
Rafael, tu me manques Nicolas 89
Sortie de boite Fabrice
Lolito Matt
Apéro entre voisins Benishere4sex
Karma Gillandes
Aprèm chaude Steeve

Les séries | 15

Stagiaire | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Après le confinement | 2 | +1 Aurel
1 | 2
Bavure policière | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Cumdump au sauna | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
L'initiation d'Antoine | 4 | +1 Sylvainerotic
12 | 34
Piscine | 4 | +1 Camozzzor
1 | 2 | 3 | 4
La fouille | 8 | +1 Jam
1 | 2 | 1 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
27 janvier, + 85 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"hds histoire de sexe""histoire porn gay""ejac facial gay""premiere fellation gay""pute a jus gay""gay cyrillo""histoire d inceste gay""racaille gay""histoire gay frere""histoires gay black""batard gay""histoire gay minet""cyrillo histoire gay""histoires cyrillo""felation homo""dressage de lope""histoire gay routier""histoire gay hard""cyrillo gay""histoires gay""histoire gay vieux""1ere sodomie""histoires gay black""histoire erotique gay""histoire gay vestiaire""cyrillo gay""gay histoire sexe""histoire gay frere""blog histoire gay""cyrillo dial""cyrillo dial"cyrillo.bizjeune18ans"histoire ado gay""histoire de mec gay""branleentre potes""récits pornos""branlette piscine""recit cyrillo""histoire gay vestiaire""histoire cyrillo""recit porno gay""sex shop chambery""amateur nu""recit cyrillo""baise au sauna""premiere fellation gay""cyrillo histoires gay""baise chaude""histoire gay cyrillo""grosse bite molle""histoires cyrillo""histoires cyrillo""histoire gay college""recit coquin""blog gay porno""sauna odessa""gay tournante""histoire sauna gay""cyrillo rebeu""cyrillo gay""gay salope""pute a rebeu""histoire gay gratuites""cap d'agde gay""blog gay chris"citebeur"baise entre voisins""recit erotique gay""premier fist gay""je suce mon chien""cyrillo gay""histoire gay cousin"cyrillo.com"se vider les couilles""histoire gay internat"ciryllo"trois bites dans le cul""histoire gay bdsm"ciryllocyrillo"elle se fait enculer par son chien""xstory gay""cyrillo histoire gay""histoire gay arabe""histoires érotiques gay""homme pied gay""gaie eros""bbk gay""blog gay porno""photo gay ttbm""homme suce homme""histoires sex"