ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Mon premier homme

Militaire dans la marine nationale à Toulon j 'avais pris l'habitude d' aller me faire dorer a l ' ile du Levant tous les dimanches pendant l'été. Nous sommes en 1973 et les endroits ou se faire bronzer à poil sont rares et pas encore très fréquentés.

Avec mes 21 ans je n ai eu aucun mal a m'habituer à être nu parmi les autres, de tous âges, sauf peut être la première fois où mes 18 cm, bien raides au milieu de mon1,80 m et mes 80 kg de sportif m ont précédés à la plage principale de l'île.

Vers la fin juillet sur la navette qui nous emmène vers l'ile un homme d une cinquantaine d'années s'asseoit près de moi et entame la conversation :

- Bonjour

Je réponds à son salut en souriant.

- Je te vois sur la navette depuis plusieurs fois tu aimes le Levant ?

- Oui j'adore c'est calme et reposant.

- Je ne m'en lasse pas . Cela fait près de 20 ans que j'y vais. Je m'appelle Richard. Tu es dans la marine ?

- Oui encore pour deux ans. Moi c'est Gilbert.

Pendant la traversée nous avons parlé de choses et d'autres et nous sommes découverts une passion commune pour Madagascar où je venais de passer 27 mois. Naturellement nous nous sommes mis côte à côte sur la plage. Il m'a demandé de lui passer de la crème solaire dans le dos m'a proposé la réciproque. Je sentais bien que sa main descendais assez bas jusqu'à la raie de mes fesses mais n'y prenais garde, éprouvant même un peu de plaisir qui fit réagir mon sexe. Lorsque je me suis remis sur le dos mon émoi n'avait pas totalement disparu. Richard m'a détaillé de haut en bas s'attardant un peu sur mon entre jambes :

- Tu es bien foutu.

J'ai rougi du compliment :

- T'es pas mal non plus.

Je le jaugeais à mon tour : une cinquantaine bien portée un petit bedon surmontant un sexe circoncis rasé, d une douzaine de cm au repos. Nous avons passé la journée à alterner baignade et bronzette. Avec une coupure au restaurant à midi où j'ai du accepter qu'il paye l'addition En fin d après midi au retour vers Toulon il me dit :

- Ça te dirais de venir manger à la maison dimanche prochain en rentrant.

Sans aucune arrière pensée j'ai accepté.

Le dimanche suivant s'est passé comme le précédent. Au retour il m'a demandé:

- Toujours ok pour venir chez moi ?

- Oui bien sur.

Son visage s'est éclairé d'un grand sourire.

Nous avons récupéré son véhicule et sommes partis pour Bandol où il habite.

Je me suis retrouvé dans un très grand appartement. La table était déjà mise.

Richard dit :

- J'ai fait un repas sans chichi : poulet froid, chips salade avec un bon rosé de Bandol mais avant tout à la douche.

Il m'a tendu un paréo et montré la douche. C 'est avec délectation que je me suis débarrassé du sel. Essuyé séché jai mis le paréo et Richard a pris ma place. Quand il est sorti il avait lui aussi un paréo autour de la taille.

Le repas et le rosé furent vite expédiés.

Richard m'a proposé d'aller au salon, dans le canapé. il m'y a rejoint avec deux ballons de Cognac. Il était très bon mais peu habitué à l'alcool j'ai senti comme une bouffée de chaleur m'envahir et me suis étiré en fermant les yeux endisant :

- Qu'est-ce qu'on est bien !!!

J'ai senti la main de Richard se poser sur mon ventre et me caresser. Logiquement j'aurais du la repousser mais j'ai laissé faire

Sa main est descendue jusqu'au paréo. Il l'a dénoué, a caressé mes poils et doucement s'est refermée sur mon sexe. Je ne me posais pas de question, j'appréciais. La main allait et venait sur ma queue bien dure. J'ai ouvert les yeux et j'ai regardé Richard. Il s'est avancé et a collé ses lèvres aux miennes. Sa langue a envahi ma bouche. J ai repondu à son baiser. Sans rien dire il exercé une pression sur ma tête me forcant à me courber. Je pus lui dire :

- Je n'ai jamais baisé avec un homme.

- Ne t'inquiète pas je vais te guider.

Il a dénoué son paréo. Ses 15 au repos sont maintenant devenus 20 bons cm

Le gland d un rouge vif est luisant comme un rubis , un jus incolore en suinte.

- Vas y lèche et prends ma queue en bouche.

J'ai lappé le nectar et pris le gland en bouche. J'ai avalé un peu plus.

- Hum c est mais, tes dents, il ne faut pas que je les sente

J'arrondis un peu plus ma bouche en continuant ma progression puis je me suis mi à aller et venir léchant le gland. Mes mains ne restaient pas inactives et caressaient les couilles. Je fais une pause et branle Richard :

- C'est bon tu te débrouilles bien. A moi de te sucer.

Il est venu s'agenouiller entre mes jambes. Il a pris a queue en bouche et s est mis à la pomper vigoureusement. J'ai senti un doigt venir caresser mon anus. Une phallenge est rentrée. Cela a eu pour effet de me tétaniser, je me suis enfoncé dans la bouche de Richard. J ai joui comme un fou. Richard s,est levé et est aller se vider dans la salle de bain. A son retour il dit:

- Maintenant je vais te dépuceler. Mets toi à quatre pattes.

- J' ai peur ça va faire mal.

- Un peu au début mais je vais faire doucement. Je vais te mettre de la vaseline.

Je me suis mis comme il me l a demandé. Richard a étalé la matière grasse sur ma rosette et en a badigeonné l'entrée avec un puis deux doigts. Je gémissais de plaisir, je n avais jamais connu ça.

- Voilà tu es prêt.

Il a posé son gland sur mon anus. J' ai senti la pression et d' un seul coup le gland est rentré

- He dis donc c'est bien rentré, ca va ?

- Oui ça va.

Je ne voulais pas lui avouer ma douleur.

Il a commencé des petits va et viens. A chaque fois il s' enfonçait un peu plus. La douleur avait fait place au plaisir.

Il me besognait de plus en plus fort.

- Mets toi sur le dos je vais te baiser comme une fille. Une fois sur le dos il a soulevé mes jambes et a introduit sa queue sur toute sa longueur.c est avec plaisir que je .retrouvais cette bite dans mes entrailleRichard s'est remis a me pilonne. J'ai senti une grande chaleur dansle bas de mon ventre j étais pris de spasmes, je criais:

- Baise moi , mes ton jus dans mon cul. Je jouis sur mon ventre et ma potrine des quantité de sperme que je ne soupçonnais pas. Richard en profite pour jouir à son tour je sens des giclées de sperme m envahir.il ne debande pas et continue a me pilonnerje hurle de plaisir quand je sens de nouvelle giclees m.innonder. Nous restons ainsi quelques instantsn moi savourant mon depucelage sans trop de douleurs lui .sa performance.

Il a bien fallu nous relever j'ai regardé l'heure par reflexe : nous venions de baiser pendant près de trois heure.

- Alors Gilbert pour une première foi pas trop mal pas trop déçu ?

- C'était super je recommencerais volontiers.

- Ne t'inquiète pas il y en aura d'autres. Pour l 'instant douche et au lit. Tu va dormir avec moi , ça ne te derange pas.

- Non au conraire (j'avais quelques idées en tête)

Passif13

Autres histoires de l'auteur : Mon premier homme | Mon premier homme

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

💦 18 Décembre | 61 pages

Les nouvelles | 14

Commande en ligne Elixir
Brave lope soumise à ma queue PG
Piscine avec Papa Camozzzor
Mon meilleur coup ! Vrai-Versa
A seulement 100m Enzo
Mon parrain Meetmemz
Manutention sous tension Cocoww
Orgie multi-ethnique Fabrice
Trip glory holes Garbxc
À mourir de désir emmaBX
Première soumission hard Ghisto
Rencontre imprévue Ninemark
Mon binôme de cours du lycée Julien38000
Nouveaux attouchements Eric59s

Les séries | 47

Soumission & Domination | 618 | +1 Jardinier
1 | ... | 618
Parking des routiers | 2 | +1 Nico-du-37
1 |2
La fouille | 8 | +4 Jam
1 | 2 | 1 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Drague en forêt | 6 | +1 Qkentin
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Clones | 1 | +1 Théo & Léo
1
Dépucelage particulier | 2 | +1 Fabrice
1 | 2
Disparitions | 2 | +2 Fabrice
1 | 2 | 34 | 5 | 6
4 cancres | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Nouveau job | 4 | +1 Mattadispo
1 | 2 | 34
Fantasmes avec un collègue | 7 | +1 Jay
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Lopé par mon beau-fils | 3 | +1 Alex
1 | 2 | 3
19 Déc, + 55 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Nov. 21 : 1  873 331 pages vues

À jour : lundi 21 décembre 2020 à 14:54 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"n'appréciait pas du tout le rouquin""cap d'agde voyeur""histoire minet gay""histoire de mecs gay""récit porno gay""l'atlantide sauna""histoire gay papa"cyrillogay"histoire gay bdsm""histoire gay zoophile""recit cyrillo""gay enculé""histoire gay sauna""bizutage nu""gangbang gay""recit gay porn""recit erotique gay""histoire gay pute""cyrillo histoire""plan sm com"cyrillo"histoires gay black""couilles pendantes""gay cyrillo""histoire de depucelage""grosse queu""histoire gay inceste""recit gay routier""recits zoophile""histoire erotique inceste""1ere sodomie gay""garage a bite""histoire gay hot""histoire beur gay""histoire scato""elle branle son petit frere""histoire gay pompier""j ai couché avec mon prof""initiation gay""dressage de lope""histoire sex gay""branle entre pote""hds recit""bbk gay""histoires de salopes""gay cyrillo""histoire porno""histoire gay gratuit""j ai couché avec mon frere""cyrillo biz""histoire bdsm gay""gay matures""histoire gay internat""j'aime le sperme""histoire gay grosse bite""baise dans les vestiaires""premiere pipe"cyrilllo"histoire x gay"cyrillo.com"gay exterieur""histoire ero""hds recit""anal gay""grosse pute gay""je suce mon pere""histoire gay hetero""viol gay""histoire gay x""histoire gay college""scato gay""mecs en rut"jupimail"histoire gay cirillo""histoires cyrillo"