ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisodeÉpisode précédent

Les potes (pas si) hétéros

Chapitre 3

Il s’est passé pas mal de temps entre la publication de la 1ère et de la 2ème partie, dernière partie que j’ai terminé en laissant « l’action » en suspend… C’est non sans difficulté mais avec beaucoup de plaisir que je me replonge dans la rédaction de cette histoire… J’écris pour mon plaisir mais aussi et surtout pour le vôtre et j’apprécie beaucoup vos retours, alors n’hésitez pas 😉 J’espère que vous êtes en forme, il y a de la lecture, et …de l’aventure.

Dans ma tête, une sorte d’ivresse abrutissante, comme si j’agissais sans pleine conscience, guidé par des pulsions, des instincts mécaniques et une folie dévorante, exacerbée par l’envie brute de sexe, de satisfaire un désir, primal, animal. Insatiable.

J’avais de dressé devant moi le sexe d’Anthony. Il était énorme. Quelques poils entretenus à sa base, des couilles bien pleines et un gland gonflé, luisant et semblant frétiller d’impatience. Ma respiration et mon rythme cardiaque s’emballaient tant la situation m’excitait. Je restai devant son sexe, accroupit entre ses jambes écartées pendant quelques secondes, savourant la tension délicieuse avant d’engloutir son membre. Je levai les yeux vers lui, son regard me scrutait. Son expression était animale. Troublante. Il brisa subitement cet échange de regards intenses, m’attrapant l’arrière de la tête, empoignant mes cheveux et plongeant sa bite dans ma bouche. Il appuya jusqu’à ce que l’entièreté de son manche soit englouti, levant de surcroît implacablement le bassin tout en maintenant ma tête pour m’enfoncer son manche le plus possible au fond de la gorge. J’étouffais, j’exultais. C’était là le geste le plus viril, le plus excitant : je devais encaisser, subir la taille de sa bite. Il me montrait sa domination. J’en avais voulu, il le savait, il me punissait, et j’adorais ça.

Il lâcha son emprise, estimant que désormais c’était à moi de mener la danse, de me délecter de son membre et d’en découvrir toutes les subtilités. Je pris son sexe dans une main et profita qu’il soit recouvert de salive pour le branler un peu, et reprendre un peu ma respiration. Mon dieu, qu’il était énorme, je n’en revenais pas. J’eus immédiatement l’envie de le re-goûter. Cette fois je pus lécher plus goulûment son gland, faire descendre mes lèvres le long de son manche, laper ses couilles douces et juteuses. Je l’entendais réprimer des râles de plaisir tandis que je faisais des va et viens le long de sa queue. J’alternais lenteur et rapidité jusqu’à me stopper quand je sentais qu’il s’emballait trop. Mon jeu semblait le rendre fou, je voyais ses mains agripper le bord du matelas, sa langue pointer sa lèvre supérieure ; il s’en mordait les lèvres. Le voir prendre autant de plaisir était insoutenable, je sentais ma queue douloureuse dans mon boxer, qui aurait supplié que je la soulage si elle avait pu. Mais c’était Anthony que je devais soulager pour le moment. Vider ses couilles, faire jaillir sa semence, pouvoir goûter son nectar si précieux. Je voulais absolument qu’il éjacule maintenant, je voulais sentir son sperme gonfler son membre, et sentir la puissance de ses jets. Pour ça, je tentais une approche qui, j’en étais sûr, allait le surprendre, pauvre hétéro qu’il était. Je pris sa bite à la base et remontai ses couilles, ma langue pompa ses bourses au passage puis elle alla s’aventurer entre ses couilles et son anus. C’était là, juste à cet endroit précis, que mes coups de langue redoutables, couplés à une masturbation méthodique allaient lui faire perdre tout contrôle. Il fut effectivement dérouté de me sentir à cet endroit mais je vis à son expression qu’il n’était pas insensible. Ses yeux se révulsèrent brièvement sous l’effet du plaisir et il jeta sa tête en arrière, ce qui me laissa toute concentration sur mon labeur. L’odeur musquée, enivrante de cette zone que j’étais probablement le premier à goûter était divine. Alors que je donnais des coups de langue sous ses couilles, je sentais son sexe gonfler, vibrer et palpiter de plus en plus. Je redirigeais ma tête vers sa lance à incendie, toute prête à faire feu. Je fus achevé de voir qu’il était en train de regarder Nathan. Qui était allongé à quelques centimètres dans le lit. Il devait prendre son pied à le regarder pendant que son mec le suçait.

Il ne prononça pas un mot pour m’annoncer qu’il allait jouir. Je vis simplement son visage se tourner vers moi, ses yeux s’écarquiller et sa bouche s’ouvrir. Sa main vint précipitamment mener ma bouche vers son sexe. Je reçus un puissant jet de sperme sur le visage avant d’avoir son membre dans ma bouche. S’en suivit une autre éjaculation qui me parut encore plus intense et qui vint me remplir le fond de la gorge. Alors que je savourais le goût de son jus, il se releva brusquement tout en maintenant sa queue dans ma bouche, il me gratifia d’un nouveau jet de foutre dans la bouche puis sorti sa queue brûlante et trempée de son sperme. Il la branla vigoureusement deux-trois fois et projeta un ultime jet de sperme qui souilla mon visage et le devant de mes cheveux. Je profitai qu’il soit debout pour agripper ses petites fesses musclées et engloutir de nouveau son membre épuisé que je voulais encore sentir en moi, et avaler la moindre goutte de son sperme pour nettoyer son arme à feu. Du bout de son index, il prit un peu de son sperme sur ma joue et le lécha en me dévisageant. Il finit par sortir sa bite de ma bouche, me fit un clin d’œil et parti dans la salle de bain. Je restais hébété, accroupi par terre, le visage recouvert du sperme d’Anthony. Nathan dormait toujours. Comment était-ce possible alors que l’univers entier semblait avoir explosé ? En réalité ce moment avait sûrement duré quelques minutes, nous avions été les plus discrets et silencieux possible, et je savais que Nathan avait un sommeil vraiment très lourd. Mais quand même… Je passai par la salle de bain, Anthony n’y était plus, il était déjà reparti se coucher. Il ne fallait pas que je sente le sperme. Une douche aurait réveillé tout le monde, alors je fis ce que je pouvais. Une fois propre, avant de quitter la pièce, mon regard se porta sur la panière à linge, dans laquelle se trouvait le boxer d’Anthony, celui que j’avais reniflé beaucoup plus tôt. Anthony avait dû finir de nettoyer son sperme sur sa bite avec : le boxer avait quelques traces luisantes. Je souris et retournai me coucher auprès de mon Nathan, qui m’enlaça dans son sommeil.

J’avais encore une érection énorme qui n’avait pas été soulagé…

Cocoww

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur :

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 7 Janvier | 28 pages

Les nouvelles | 13

Du plaisir au sauna Jerry
Soirée chez Abdel Kylianpassif
Une nuit arrosée Vktrlmbrt
Proposition malhonnête Tortureetchatiment
Le mac rebeu Femelle
Mon parrain Meetmemz
Le pompier tire le gros lot Fabrice
Un fantasme Rixoo
Le bal du 14 juillet Fabrice
Baise avec Rachid Meetmemz
Grand Magasin Fabrice
Daron du poto Felix

Les séries | 15

Banquier | 2 | +2 Jfrancois60
1 | 2
Le batave et les rebeux | 2 | +1 Fabrice
1 | 2
Manutention sous tension | 2 | +1 Cocoww
1 | 2
Labyrinthe des plaisirs | 1 | +1 Mysterious1991
1
Visite de papa | 2 | +1 Helvetio
1 | 2
Long Play Versus Perfect Gliss | 1 | +1 Oakspirit
1
Entre potes | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Excitantes retrouvailles | 3 | +1 Max
1 | 2 | 3
12 janvier, + 79 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"gay pute""hétéro curieux""cyrillo gay""gay premiere sodomie""histoire gay hetero""histoire porno gay""histoire gay reel""histoire gay bdsm""histoire hot""porno gay pere et fils""plan sm.com""1ere sodomie gay""histoire gay routier""histoire sm gay""histoire gay entre frere""récit gay""histoire gay entre frere""recit gay hard""histoire gay vestiaire""histoire erotique gay"cyrillo.biz"visite medical gay""branlette entre pote""histoire gay cyrillo""histoire gay sport""citebeur histoire""histoire gay papa""recit sodomie gay""amateur nu""elle suce le livreur""histoire gay routier""histoire erotique gay""citebeur histoires"cyrillo.com"histoire gay cirillo""histoires cyrillo""gay esclave""premiere sodo gay""avaleur de sperme""photo cul de mec"cyrillo.com"homme nu amateur""dépucelage gay""histoire gay cyrillo""mec en string""histoire gay black""porno gay prison""première baise"lieudedrague"partouze au cap d'agde""mec torse nu""histoire cyrillo""histoire sauna gay""face fucking""histoire gay poilu""recits xstory""encule moi mon fils""photo gay sperme""histoires cyrillo""histoire gay militaire"ciryllo"le korosko lorient""blog gay chris""photos gay gratuite""recit cyrillo""histoire inceste gay""sun city sauna""histoire gay lycee""homme nu amateur""histoire gay cyrillo""recits erotiques gratuits""histoires gay hard""x story histoires""histoires gay soumis""histoires gay soumis""porn histoire""sauna gay dijon""histoire gay cyrillo""gay recit""glory hole bordeaux""x gay"cyrillo"blog de cyrillo""histoires gays cyrillo""il suce dans les bois"