ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode

Le calendrier des pompiers | 2

Comme par hasard mon pompier n’a pas tardé à revenir...

Je m’attendais à le voir venir en fin d’après-midi mais enfin de compte ce fut aux alentours de 8h du matin. J’étais encore en train de traîner en caleçon avec une tasse de café à la main. Et j’ai entendu sa voix dans l’interphone me demandant si j’avais un peu de temps pour lui offrir un café.

Je lui ai ouvert le portail et je me suis dirigé vers la porte pour lui ouvrir.

Il était pas 2 mais 3!

Les trois Évidemment proche du mètre 90 et à la carrure imposante. Je suis évidemment un peu déçu parce qu’ils ne sont pas en uniforme. En effet ils ne sont pas de garde.

L’un des 3 est un peu plus âgé. Il doit approcher la cinquantaine.

Ils ont tous les trois les cheveux courts et un sourire craquant qui illumine leur visage.

Mon pompier fait les présentations et me tend une poche en me disant « On a apporté les croissants. On a pensé que tu pourrais avoir faim après avoir fait ton sport matinal favori ! »

Je lui demande si on a le temps quand même avant de prendre un café… Le plus agé qui s’avère être le capitaine me regardes droit dans les yeux et se tâte grossièrement la bite en me disant « on a apporté aussi le lait pour le café. »

Ils sont vraiment chauds bouillant.

Je vois que mon pompier m’a bien vendu et que les deux compères comptent bien vérifier personnellement que ce qui leur a vanté est bien réel.

Pendant que je serre les cafés je sens déjà deux larges mains qui me malaxent les fesses.

Mon pompier ça proche de moi et me roule une pelle.

Puis il me regarde droit dans les yeux et me dit. » J’espère que tu aimes ma petite surprise. J’espère aussi que je vais pouvoir être fier de toi et que tu vas bien t’occuper de mes camarades. »

Les deux autres attendent de voir si j’approuve ou non.

Pour ne laisser aucune ambiguïté, je vais l’embrasser goulûment et je me retourne pour embrasser avec la même fougue son capitaine pendant que le troisième larron s’approche de nous et vient mêler sa langue aux nôtres.

La tension monte nettement et il fait soudain très chaud.

Le capitaine me regarde droit dans les yeux et me dit.

« Alors il paraît que la spécialité de la maison c’est la gorge profonde »

Je le défi du regard et lui propose sans tarder de vérifier cette réputation.

Je me mets à genoux et le débarrasse rapidement de son ceinturon et lui descend son pantalon jusqu’aux genoux.

Il bande déjà et son caleçon ne va pas tarder à se déchirer si je n’interviens pas.

J’extirpe un honorable gourdin ainsi qu’une très belle paire de couille.

Sa queue est surmontée d’une très épaisse touffe de poils de couleur poivre et sel.

Il a dû se doucher juste avant de venir car une odeur de savon s’échappe lorsque je lui baisse le caleçon.

Je soupèse ses jolies boules tout en m’approchant du gland très alléchant.

Il a un gland profilé qui doit parfaitement ouvrir et préparer le passage de sa hampe qui devient progressivement de plus en plus large.

C’est une de ces bites dangereuses car elle s’introduisent parfaitement au début et si on ne fait pas attention à se l’enfoncer délicatement elle vous déchire avant d’être entièrement entrée.

Par contre c’est un véritable délice à sucer. Et après l’avoir fait décalotter avec mes lèvres je commence à saliver afin de faciliter l’absorption de sa pine progressivement.

Les deux autres n’en perdent pas une miette et tout en se débarrassant de leurs habits ils commentent l’action.

Le temps d’arriver enfin à prendre l’intégralité de sa queue, les deux pompiers sont nus comme des vers.

Je sors la bite du capitaine de ma bouche et le regarde confirmer a ses collègues que c’est vraiment une bonne gorge bien profonde...

Ils exultent tous les trois et se tape dans la main.

Je leur propose de terminer leur café pendant que je descends à la cave chercher un petit accessoire qui devrait m’être très utile.

Je les retrouvent en brandissant une paire de genouillère et là il se mettent à crier de joie comme si les rugbymans qu’ils sont ou ont été venaient de marquer un essai.

Je leur propose d’établir préalablement les règles du jeu afin que tout soit clair.

Ils approuvent et deviennent soudainement très sérieux.

Je prends la parole et leur propose : je suis disposé à m’offrir à eux mais en échange ils s’engagent à aucune maltraitance et surtout de respecter le fait que ce qu’il va se passer dans cette chambre devra rester dans cette chambre et qu’aucun de nous ne pourra ni s’en vanter ni s’en confier à d’autres personnes.

Ils approuvent tous les trois spontanément.

La fête peut commencer.

Je suis à genoux et j’alterne entre les trois bites au garde-à-vous.

J’arrive difficilement à prendre la pointe de deux en même temps mais il m’est impossible d’en faire rentrer plus.

Le capitaine apprécie visiblement très fort ma prestation et me bloque régulièrement la tête contre ses poils et je sens ses grosses couilles s’écraser contre mon menton. Mon pompier rechigne car il aimerait que je goûte aussi la queue de son collègue.

Le capitaine ne semble pas disposé à lui laisser la place.

Sa bite est particulièrement magnifique.

Elle est de bonne taille mais pas trop grosse et elle est très veinée.

Le roulement de ses veines sous mes lèvres est un pur bonheur !

Cela dure un bon moment et soudain le capitaine me saisis à pleine main la tête me rendant complétement sourd et commence à me pilonner la gorge.

Cela fait un peu mal au début mais une fois que la gorge est anesthésiée par autant de passage cela devient extrêmement excitant.

Des gros filet de bave descend de ma bouche.

J’ai l’impression de dégouliner en permanence et je sens que cela commence à tremper le bas de mon ventre.

Les deux autres pompiers se branle en regardant la scène et réclament pour avoir enfin leur tour.

Je les sent chauffés à blanc.

Mon pompier propose que je leur fasse goûter à la tête renversée sur le lit.

Je vois une lueur lubrique dans les yeux des deux collègues qui n’attendent que ça.

Je me positionne allongé et la tête bien renversée en arrière.

Mon pompier en bon professeur leur fait la démonstration.

Le capitaine veut absolument être le premier. Il s’introduit doucement et hésitent avant de l’enfoncer intégralement au fond de la gorge.

Très vite il comprend la nécessité de bien chronométrer le temps afin de pouvoir me laisser respirer.

Visiblement il apprécie énormément mais au bout d’une vingtaine d’aller-retour il se retire pour laisser la place aux jeunes.

Les deux étalons se partagent ma gorge respectivement pendant au moins 20 minutes. Les commentaires que je perçois sont dithyrambiques. Ils adorent et en redemande.

Lors de la démonstration mon pompier avait fait remarquer aux autres comment le passage de leur queue était visible au niveau de ma gorge et cela les excitaient au plus haut point.

Le capitaine particulièrement été subjugué par cette vision.

Alors que ces deux pompiers jouissez de leur pipe en gorge profonde il se rapprocha et posa une de ses mains sur ma gorge.

Il semblait être fasciné de sentir le passage de leur queue qui déformait ma trachée et repoussait ma pomme d’Adam.

Il se repositionna en moi et se rapprochant encore plus près je senti maintenant ses grosses bourses qui se reposaient sur mon front et venaient se frotter contre mes narines.

Soudain le deuxième pompier a repris la relève et après quelques coups un peu plus violents a commencé à se cabrer et regardant les deux autres il leur dit « oh putain j’en peux plus je sens que je vais partir ».

Il s’est enfoncé bien au fond et j’ai senti le jus qui jaillissait. C’était chaud.

Il sortit délicatement sa bite tout en continuant à couler et j’ai récupéré la dernière giclée sur ma langue ce qui m’a permis de goûter son jus de couille.

Il était légèrement sucré et délicatement parfumés.

Mon pompier À tout de suite récupéré l’espace et n’a pas été long à envoyer à son tour de longues giclées de foutre bien profondément.

Je retrouve avec plaisir son jus plus âpre et lui un peu plus salé que celui de son camarade.

Le capitaine m’a redressé il m’a demandé de m’allonger de tout mon long sur le lit avec la tête bien calé. Il a coincé ses deux genoux sous mes bras et il m’a recouvert de tout son poids en enfonçant sa bite bien au fond de ma gorge.

Rien que le poids de cet homme m’étouffait. Imaginez qu’en plus de ça vous avez une énorme queue dans la bouche cela vous donne une idée de l’état d’asphyxie dans lequel J’étais.

Inquiétant au début cela est vite devenu extrêmement excitant.

Il savait parfaitement gérer les moments de sortie afin de me laisser respirer.

Je ne le prenais pas en gorge profonde - c’est lui qui baisait ma bouche.

Je pensais que comme les autres il allait vouloir se vider au fond de la gorge mais lorsqu’il senti qu’il allait exploser il s’est presque entièrement ressorti afin de laisser que son gland sur ma langue.

Je l’ai pressé contre mon palais Et je l’ai tété.

Je crois que je n’ai jamais avalé autant de sperme d’une même bite !

On s’est effondré tous les quatre sur le lit et après avoir bien rigolé on a sombré pour un petit roupillon.

En me réveillant je les ai vu en train de se rhabiller. La chambre sentait le sperme à plein nez.

Ils sont venus m’embrasser tendrement et m’ont demandé la permission de revenir.

En le accompagnant vers le portail le capitaine se retourne discrètement vers moi et me glisse « je les accompagne mais je reviens dans une demie heure ».

Pile une demie heure plus tard le capitaine et à ma porte. Il a un petit sac sur son épaule.

« Je suis allé chercher un peu de matos car j’ai bien l’intention de m’occuper de ton cul. J’espère que tu n’as rien prévu aujourd’hui »

Honey Bear

Autres histoires de l'auteur : Application | Mon père et mon Oncle BernardLe calendrier des pompiers

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

Photo 4 de la vidéo gay Photo 5 de la vidéo gay Photo 6 de la vidéo gay

💦 21 Janvier | 34 pages

Les nouvelles | 19

Cousins rebeu Meetmemz
Dortoirs Meetmemz
Entre vrais mecs Meetmemz
Mon demi-frère Meetmemz
Séduit dans les douches Meetmemz
Tournante en cave Meetmemz
Troisième mi-temps Meetmemz
Dressé par deux Racailles Ceven X
Torride Fraicheur ... Nei
Un rêve devenu réalité Graham
Un tour chez le médecin TomParis
Un resto inoubliable TomParis
Le mec à Avignon Micseon
Rafael, tu me manques Nicolas 89
Sortie de boite Fabrice
Lolito Matt
Apéro entre voisins Benishere4sex
Karma Gillandes
Aprèm chaude Steeve

Les séries | 15

Stagiaire | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Après le confinement | 2 | +1 Aurel
1 | 2
Bavure policière | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Cumdump au sauna | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
L'initiation d'Antoine | 4 | +1 Sylvainerotic
12 | 34
Piscine | 4 | +1 Camozzzor
1 | 2 | 3 | 4
La fouille | 8 | +1 Jam
1 | 2 | 1 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
27 janvier, + 85 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Déc. 21 : 1 866 434 pages vues

À jour : mercredi 5 janvier 2022 à 07:15 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"recit gay cyrillo""cyrillo dial""premiere sodo gay""1er sodomie""histoire ertique""minet travesti""sauna gay lille""histoires inceste""hds gay""histoire gay inceste""histoire de sex gay"cyrillo.biz"histoire gay zoophile""gaie eros""histoire cyrillo""histoire gay beur""cirillo gay"sunbeachclub"histoires x gay""histoire gay routier"zonedial"histoire gay cousin""histoire erotique gay""recit gay soumis"cyrrilo"recit x""baise gay dans les dunes""www cyrillo""histoire gay uro""recit erotique gay""histoires gay gratuit""histoire gay cousin""soumis à ma femme""histoires gay gratuit""dressage soumise""histoire x gay""recit hard gay""dial mec""histoire ado gay""premiere experience gay""histoire sexe gay""histoires cyrillo""story erotique""histoire gay oncle""premiere pipe gay"cyrillo.com"porn histoire""histoire beur gay"cyrrilo"histoires gays cyrillo""baise en voiture""salope sur parking""cap d agde baie des cochons""histoires gays cyrillo""sodo gay""baise dans les vestiaires""recit erotique gay""bi curieux""cirillo gay""histoire gay plage""gai eros"cyrillogay"photo amateur gratuit""histoire gay douche""lope soumise""recit gay gratuit""histoire gay cousin""recits de travestis""histoire erotique gay""drague dans les bois""petit salope""recit uro""bi curieux""blog gay gratuit"cyrilllo"viol gay""histoires gay soumis""baisee a la chaine""recit gay beur""blog de cyrillo""histoire gay sauna""histoires pornographiques""histoire porn"