ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Femelle

Bonjour à tous.

Je me nomme Loïc. Je vais vous raconter comment je suis devenue une vraie femelle.

A vrai dire, j'avais une bonne base. Je mesure 1m72 et je pèse 52 kilos. J'ai les cheveux blonds, les yeux bleus, des traits très fins, presque aucun poil sur le corps.

Chapitre 1 : Eric

Ma première fois s'est mal passée. J'ai rencontré un garçon sur internet. Eric. Il affirmait avoir 29 ans et disait qu'il était "open sans prise de tête". J'ai eu des doutes sur son âge en arrivant chez lui, il avait l'air d'être bien plus vieux, mais je n'ai rien dit. Il m'a proposé un verre, puis deux, puis trois. Au fur et à mesure, il me touchait la cuisse. On était sur son canapé. Je n'étais pas très à l'aise. Je sentais qu'il voulait aller plus loin, et je ne voulais pas. Pourtant, je n'osais rien dire, je n'arrivais pas à dire non. A un moment, il m'a demandé :

- Tu es timide?
Il souriait.

- Un peu, j'ai répondu.

Et il a sorti son sexe de son pantalon, a saisi ma tête d'une main par les cheveux, et l'a plaqué contre son sexe. Il m'a ordonné d'ouvrir la bouche et d'avaler son sexe, ce que j'ai fait. Il m'a demandé de sucer, ce que j'ai fait. Je me disais qu'il fallait que je dise stop, que j'arrête, que ce mec ne me plaisait vraiment pas, que je ne me sentais pas prêt... Je me suis alors dit qu'il fallait attendre le bon moment, qu'après la fellation je lui expliquerais. Il comprendrait. Ca arrive.

Pendant que je le sucais, je me disais que je ne l'avais même pas embrassé. Que ma première fellation, c'était avant mon premier baiser, et que ma première fellation, c'était avec un mec qui ne me plaisait même pas.

La fellation a duré longtemps, et il me parlait il me disait que je suçais bien pour une première fois, que j'étais doué... Il a commencé à me dire qu'il voulait me prendre... C'est là que j'ai gémis que je ne voulais pas, avec son sexe en bouche.

Il a écarté ma tête pour me demander de répéter.

- Je me sens pas prêt pour aller plus loin, j'ai dit.

- Tu te fous de moi, il a répondu.

- Non, je suis vraiment désolé, mais je me sens pas prêt

- Tu dis ça après m'avoir sucé la teub pendant 10 minutes? T'es quoi, une allumeuse?

J'ai rien répondu. Je me sentais con. C'est là qu'il m'a repoussé de l'autre coté du canapé, et m'a retourné de facon a ce que je sois sur le dos et a commencé a me déboutonner et à me tirer mon pantalon. J'essayais de l'en empêcher et de dire que je ne voulais pas, je pensais qu'il allais arrêter. Quand il écartais mes mains je me disais qu'il insistais un peu parce qu'il avait pas compris que je voulais pas. J'avais pas envie de me débattre fort, parce que je me disais que de toutes facons, s'il le voulait, il pouvait faire de moi ce qu'il voulait, il avait une tête et demie et surement 20 kilos de plus que moi. Et finalement, il a fait de moi ce qu'il voulait.

J'ai commencé à le comprendre. Il a réussi a enlever mon pantalon, mon caleçon, et mon tee shirt. J'ai crié que "Non, je ne veux plus, ca suffit", et j'ai essayé de me lever en forçant le passage.

C'est là que la baffe est partie. Une grosse baffe. "Tu vas te calmer putain?" il a dit. J'étais un peu sonné. Il m'a retourné sur le canapé, j'étais face au dossier, mes fesses exposées. J'étais immobile, paralysé par la surprise, la violence, et je m'en voulais de m'être retrouvé la.

Avec le recul, je me rends compte que j'aurais pu partir, en insistant plus. Que je me suis laissé faire en fait...

Il a dit aucun mot. Je sais juste qu'il s'est mis une capote, et a utilisé du gel. Qu'il s'est appuyé contre mon trou. En rentrant, sa main droite a saisi mes deux mains, et sa mau gauche tenait mon bassin fermement. J'ai eu très mal, et la douleur a été telle que là, je me suis vraiment débattu. C'est ma douleur qui s'est débattue, moi j'étais paralysé, en pilote automatique.

Là il a parlé. Il disait juste "chut... Chut... Respire... Tout va bien... Respire...". Je crois que je murmurais des "Non, s'il te plait"...

J'avais toujours très mal quand il a commencé les va et viens, mais je ne me débattais plus.

Je sais pas combien de temps ç a a duré, il disait plus rien, et j'étais entre la douleur, la honte, la peur, et la nausée. Puis il a fini dans des espèces de grognements et un soupir de satisfaction.

Je me suis pas rendu compte tout de suite que je pleurais. Je tremblais aussi. Il a allumé sa clope et s'est assis sur le canapé en me regardant. Il a dit "C'était pas si terrible, non?".

Je sais pas combien de temps je suis resté la, sans rien dire. Au bout d'un moment il a dit "Bon, j'ai des trucs à faire, faut ptet que tu te rhabilles..."

Et toujours en pilote automatique, je me suis habillé. Caleçon, pantalon, tee short, converse.

Il m'a ouvert la porte d'entrée, et j'ai repris le chemin pour aller chez moi.

C'était les vacances de la toussaint de la seconde. Le lendemain je devais sortir avec des copines. J'ai pas pu sortir. Le surlendemain, Eric m'a envoyé un texto. "Tu reviens ce soir?".

Et je sais pas pourquoi. Vraiment je sais pas pourquoi. J'y suis retourné. Tout a recommencé. Il m'a servi des verres que j'ai bus. Il a sorti son sexe et me l'a fait le sucer. Mais cette fois, il m'a emmené dans sa chambre, m'a déshabillé et je me suis laissé faire. Il m'a mis à 4 pattes, et allé chercher un préservatif et du gel, et m'a pris.

Il m'a encore fait mal, et ma douleur s'est encore un peu débattue. Il me tenait encore fermement, alors tout ça était assez vain.

Ca a duré longtemps encore... Il disait rien, et a fini de la même façon que la première fois. Il m'a proposé de prendre une douche. En me lavant, je me suis dit que j'étais complétement taré d'y être retourné. Mais je me disais que j'avais aimé. Je trouvais ca bizarre d'avoir aimé alors que je ne voulais pas... En sortant, Eric fumait aussi.

J'ai osé lui demander s'il avait vraiment 29 ans. Eric lui même a eu l'air surpris de ma témérité. Il m'a répondu qu'il en avait 37 que son profil était vieux, et qu'il l'avait pas mis à jour. J'étais naïf, j'étais débile, je l'ai cru.

On s'est revus cinq ou six fois, de la même manière. Sans échanger, sans sentiment. Il ne m'a jamais embrassé. Je n'ai même pas essayé. Je comprenais pas mon comportement, mais j'aimais qu'il me prenne.

Puis un jour, le mec d'Eric est rentré plus tôt. Plus tôt du boulot, d'un séminaire, d'un je sais pas quoi. J'en sais rien. Je suis pas bon dans ce genre de situations, je me mets en pilote automatique et tout est flou.

Là, j'ai entendu des hurlements, des cris. J'ai senti qu'on me poussait. J'ai senti la douleur de la chute. J'ai pris mes vêtements, et je suis parti.

Eric ne m'a plus écrit.

Un garçon avec un peu de dignité ne lui aurait pas écrit non plus n'est ce pas? Moi je lui ai écrit.

Et il n'a pas répondu.

Je l'ai revu une fois. Il m'a dit qu'il avait envie de moi, mais c'est une autre histoire.

C'est là que j'ai rencontré Romain.

LoicFemelle

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Femelle

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

💦 26 Décembre | 58 pages

Les nouvelles | 16

Gage à la piscine Meetmemz
Apéro nu Oakspirit
Run&fuck Ludotrique
Parking Steeve
Mon mec et son ami hétéro lebgmignonblack
Baise avec mon prof Meetmemz
Le plaisir Zouan
Promenade chaude Bihot
Apprentissage Garbxc
Daddy Jimichaud
UVraie salope Jimichaud
Intrusion Jill38
Bites américaines Vktrlmbrt
Vive les mariés Benishere4sex
Un uber driver Theo
Première fois Esmeraldo

Les séries | 42

Piscine | 3 Camozzzor
1 | 2 | 3
Tel Père Tel Fils | 3 Ceven-X
1 | 2 | 3
Bryan le super pompier | 3 Legaydu37
1 | 2 | 3
Une vie | 7 Fabrice
1 | 2 | 34567
Adrien | 14 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14
Agriculteur | Saison 8 | 12 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12
26 Déc, + 30 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Nov. 21 : 1  873 331 pages vues

À jour : jeudi 8 juillet 2021 à 11:42 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"histoire de salope"cyrillobiz"sauna libertin dijon""cul magnifique""ma premiere sodomie""histoire gay zoophile""zoophile gay"cyrillo.biz"elle me vide les couilles""elle branle son petit frere""hetero suce""histoire érotique inceste""première sodomie gay"cyrillo.com"surpris entrain de se branler""gay x""l'atlantide sauna""partouze cap d'agde""dépucelage gay""histoire gay poilu""histoire gay cirillo""histoire mature""cyrillo gay""histoire gay sm""gay puceau""image cul""histoire gay hard""histoire gay college""cyrillo pcul""visite medicale gay""histoire gay entre frere""histoire gay vestiaire""gay roux""histoire gay premiere fois""histoire gay sm""image de cul""premiere sodomie gay""nouvelles gay""histoire gays gratuites""baise chaude""branlette entre potes""branlette entre copains""cyrillo texte""actif soumi""histoire de mec gay""recit uro""histoire de cul gay""hds recit""photo cul de mec""blog histoires gay""partouze a la plage""histoire gay cyrillo""histoire gays gratuites""sauna gay toulon""sauna california rennes""recits zoophile""gay cyrilo""blog gay sur erog""cyrillo dial""histoire de petite salope""cyrillo biz""recit uro""histoires gays cyrillo""histoire gay sm""récit érotique gay"ciryllo"gay slip""histoire gay routier""recit porno""depucelage anale""premiere sodomie gay"cyrillo.com"histoire de sex gay""blog de cyrillo"