ob.ob5.ru20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode | Épisode précédent

Mon beau black à moi !

Chapitre 6

A son retour, Abdou me crie dessus dès son entrée dans la pièce

" Surtout tu ne l'ouvres pas sale fiotte j'ai pas fini de régler mes comptes alors si tu veux pas te faire cogner tu fermes bien ta gueule, tu écoutes, tu obéis et tu t'appliques ma pute "

Je ne bouge surtout pas. Il se déshabille, je me mets à bander rien qu'à imaginer sa queue lourde et épaisse, ses abdominaux et ses pectoraux couleur ébène et luisants de sueurs. Je sens l'odeur de sa peau cela me mets en trans. Il monte sur le lit et immédiatement m'attrape la tête pour me remplir ma bouche avec une boule attachée par un cordon autour de ma tête.

" Au moins tu vas plus m'emmerder "

Alors que mes mains sont déjà menottées dans le dos, il m'attache aussi les coudes le plus serré possible l'un contre l'autre. Il va chercher dans le couloir quelque chose qu'il a du apporter avec lui. Il revient et m'écarte au maximum les deux pieds en me faisant plier les genoux afin de monter mon cul en l'air. Je prends peur je devine qu'il va encore s'occuper de mon cul et me fesser, voire pire me fouetter. Je me mets à trembler.

" Alors fillette on prends peur ? "

Dit-il en m'attachant les pieds à une barre qui va les maintenir écartés.

" Je vais te faire passer l'envie de me faire attendre. La prochaine fois si tu ne veux pas subir ce que je te réserve tu réponds immédiatement à mes sms, et par oui maître ok ? "

Je hoche vigoureusement de la tête pour dire oui espérant l'arrêter mais il est déjà entrain d'étaler une crème épaisse sur mon ptit trou. Il y fourre ses deux pousses et puis deux doigts et me masse l'anus en entrant chaque fois un peu plus pour m'écarter. Le gel qu'il a mit me chauffe et semble m'anesthésier. Il s'y reprend avec sa main droite avec quatre doigts pendant qu'il me donne des fessées. Il me branle énergiquement l'anus en me traitant de pute, de trou à jus, de salope à remplir. Je sens son sexe chaud et dure contre ma cuisse : il prend son pied. Et moi aussi. Je ne peux m'empêcher de gémir et il le remarque cela le fait accélérer davantage. Tout un coup je pousse un cri étouffé. Il vient d'essayer de rentrer trois doigts de son autre main. C'est trop. Il s'arrête. Il part un instant du lit puis m'attrape par les cheveux. Il me lève la tête et me met sous le nez un flacon de poppers

" Renifle à fond sale pute parce que là je ne vais pas m'arrêter. "

Il laisse ma tête retomber. Le poppers m'emporte et m'excite pendant qu'il s'attaque à nouveau à mon cul, je ne sais pas combien de doigts il met mais j'adore cette sensation d'être écartelée et autant remplie. Comme la première fois je le sens me ramoner le cul à toute vitesse j'en peux plus le salop il est en train de me faire jouir ! Il se déplace légèrement pour me branler le cul avec un peu plus de force et de vitesse, en quelques minutes, sans besoin de me branler je me vide les couilles sur le matelas un grognant comme une chienne. Il s'en rend compte et s'arrête.

" Putain t'es vraiment qu'une grosse femelle sans dignité, même quand je te puni tu prends du plaisir, t'es vraiment bonne chienne. Tu m'obliges à être plus sévère toi. "

Il prend son téléphone et je l'entends dire

" Tu peux monter c'est bon je vais la planter tu vas adorer "

Puis il s'adresse à moi en m'attrapant par les cheveux.

" Allez renifle à fond, ce mec à payer pour te voir avec ce god dans le cul et tu dois lui en donner pour son argent ! "

Je suis horrifié à la vue de cet énorme god noir. C'est pas possible jamais ça va rentrer, je renifle comme jamais le poppers tellement j'ai peur. A peine j'ai fini que je sens le monstre contre mon cul, ce salaud me le rentre de suite sans attendre. Je suis surpris ça rentre sans problème. Il commence des vas et viens et j'adore je me remets à bander "

" Tu vois tu aimes ma salope mais tu sais je n'ai rentrer que 10 cm là "

Et il me gaze à nouveau. Il appuie sur le god et là, putain là je le sens, il m'écarte le cul bien plus, incroyable sensation puis d'un coup je gueule dans mon baillon, c'est trop j'ai mal. Il s'arrête, la douleur se calme, il recommence ses vas et viens, me gaze à nouveau puis l'enfonce encore un peu, je cri à nouveau mais il continu et recommence à me branler le cul avec, j'ai l'impression de me prendre un tronc d'arbre dans le cul, je me mets à pleurer quand j'entends frapper à la porte. Il me laisse ainsi, pleurant, le cul rempli par le monstre qu'il y a planté.

" Tu vas voir mec tu vas aimé il est comme tu l'as demandé "

Ils arrivent à mon lit et j'entends l'invité sifflé
" Zarma, cher ! C'est top mec, j'adore voir une grosse salope le cul violé comme ça, putain ça me fou la trique t'es vraiment trop fort mec "

" Et en plus c'est son premier viol par un gourdin pareil tu sais " dit Abdou.
" J'adore je vais lui remplir la bouche il va pas tardé à déguster mon jus cte PD "

Abdou me mets sous les yeux son portable avec une photo de mon cul d'ou dépasse une toute petite partie du god. C'est hallucinant j'ai l'impression que ce n'est plus mon cul.

Il me tient par les cheveux et me regarde droit dans les yeux pour me prévenir

" Je vais t'enlever ton baillon, tu a intérêt à fermer ta gueule et obéir désormais "

Une fois ma bouche libérée, j'ai à peine le temps de respirer. L'invité à sauté sur le lit pour m'enfiler d'un coup sa grosse queue jusqu'au fond de la gorge puis il s'immobilise. Pendant qu'il s'installe confortablement il me tient la tête et s'adresse à moi

" C'est bon t'es trop chaude, j'adore ça, trop longtemps que je me suis pas vidé les couilles dans une bonne salope comme toi "

Puis s'adressant à Abdou

" Vas-y bourre lui le cul pendant que je lui refait sa ptite gueule à ta pute "

Je sens Abdou appuyer sur le god, par réflexe je m'avance pour pas avoir trop mal, bien-sur l'invité en profite pour enfoncer davantage sa queue dans ma gorge : j'étouffe. Puis Abdou commence des vas et viens de plus en plus rapide en même temps que le mec se branle de plus en plus vite dans ma bouche.

" C'est bien ma pute regarde tu recommence à mouiller comme une pucelle "

Evidement, non seulement je me suis mis à bander à nouveau, mais le god me travaille la prostate c'est irrésistible. Quant au mec qui me bourre la gueule, c'est divin, je sens déjà la saveur de sa mouille, il est plus vigoureux que violent, je le sens super excité mais se retenant pour faire durer le plaisir. Je suis balancé d'avant en arrière au rythme du god qu'Abdou manipule de plus en plus vite, et de la queue maintenant super dure de ce mec qui me caresse les cheveux en m'annonçant l'imminence de son explosion.

" Hummmm oui doucement, c'est ça, oui c'est trop bon hummmmm OH NON PUTAIN PRENDS CA SALE PUTE OH OUIIIIIII HUMMM "

Il me donne deux, trois coups super violents avec sa queue et je sens son jus très épais, chaud et abondant me remplir la bouche c'est divin, j'avale rapidement tellement il y en a de peur d'en perdre. Et évidement, je me vide une seconde fois les couilles sur le matelas.

Le mec reste dans ma bouche.

" Nettoie moi bien, putain que c'est bon, vas-y avale tout n'en laisse pas je veux pas tacher mon fut "

Et Abdou à ce moment là m'assène une magistrale fessée ! Les larmes me viennent aux yeux mais je suis aux anges, je me régale. La queue du mec a demi molle baigne dans ma salive mélangée à son jus : le paradis. Il se retire doucement. Je prends soin de bien serrer mes lèvres afin qu'il se retrouve avec une queue clean. Deuxième grosse fessée et retrait simultané du god : j'ai failli crié tellement j'ai eu mal. Je m'écroule sur mon lit. Abdou me félicite pendant que son invité se rhabille.

" C'est bien ma grosse pute t'es vraiment une bonne femelle on va encore se régaler toi et moi "

Il se relève du lit et raccompagne le mec qui s'est vidé dans ma bouche qui me lance en partant

" A bientôt vide couilles, j'ai pas perdu mes sous je vais vite revenir, c'était qu'un test aujourd'hui ! "

Puis ils éclatent de rire.

Quelques instants plus tard je vois mon mec revenir, tranquillement, fier de lui. Il est tellement beau avec cette démarche sensuelle, ses cuisses musclées, la grosse queue a demi bandante qui se balance au rythme de ses pas chaloupés, son corps parfait et son visage si typé. Il me regarde avec fierté et douceur, cela me surprend un peu. Il me souri et me dit

" Tu dois être complètement épuisé on va faire une pause je suis pas un monstre tu sais "

En effet je ne sens plus mon corps tellement je me sens complètement vidé de toute mon énergie. Il commence par m'enlever la barre qui maintenait mes pieds écartés. Il me surprend encore par ses gestes lents, délicats, il me masse chaque cheville et me tend lentement chaque jambe pour m'allonger à plat ventre sur le dos.

" Qu'est-ce que tu es belle toute lisse, un vrai bonheur, ça met encore plus en valeur ton petit cul de salope "

Me dit-il en me massant les mollet puis les cuisses. Il m'enjambe et se retrouve à cheval assis sur mes cuisses. Il m'écarte très doucement les fesses et je sens qu'il m'étale sur mon trou et à l'intérieur une crème qui immédiatement apaise les irritations. Je pousse un immense soupir. Il me dit

" Je sais tu l'as bien mérité, tu en a pris pour ton grade mais c'était mérité, et puis en fait tu adores ça ma pute "

Et moi comme un con je fais " hum hum " en hochant la tête de haut en bas avec un immense sourire sans même m'en rendre compte : quelle salope je fais.  Il se relève un peu et s'allonge sur moi pour venir me faire de tendres bisous dans la nuque. Putain j'ai des frissons partout il est trop fort ce mec.

" Hummmmm tu sens bon le sexe, t'es douce, t'es obéissante, tu serais une vraie femme je te demanderai en mariage "

Je sens sa queue lourde, contre mes fesses, qui semble se réveiller. Il se redresse pour me délier les bras et m'enlever les menottes. Puis alors que je déplie mes bras pour les allongés sur le matelas il me les retient...

" Laisse les le long de ton corps ma chérie, j'ai encore envie de toi moi "

Il est tendre, il me parle doucement, avec sa grosse voix grave ça me fait encore plus d'effets. Il me masse doucement les épaules et le dos mais en même temps je le sens de plus en plus bouger son bassin pour me caresser les fesses avec sa queue qui est devenue bien dure.

Puis il s'allonge sur moi. Sa queue se calle entre mes fesses. Il m'embrasse à nouveau la nuque, l'oreille, me susurre

" Hummm je t'adore ma chérie, tu es devenue trop belle, ma queue entre tes fesses si lisses c'est divin "

Il branle sa queue entre mes fesses de plus en plus vite. Il passa ses bras sous mes épaules pour s'y accrocher avec ses mains.

" Donne moi ta bouche ma pute j'ai trop envie de toi "

Je tourne la tête pour lui offrir ma bouche. Il me roule une pelle magistrale pendant qu'il s'excite de plus en plus en rallant de plaisir.

" Oh putain j'ai trop envie ma pute, je vais t'engrosser ma femelle "

Me dit il tout d'un coup en reprenant son ton de dominateur. A peine a-t'il relevé un peu plus son bassin que je sens son gland contre mon trou et il m'embroche d'un coup. Avec ce god qu'il m'a mit avant, ça rentre comme dans du beurre. Mais je sens quand même sa queue plus dure que jamais. toujours complètement couché sur moi il ne se retient plus et me défonce violement le cul en me traitant de bonne chienne, de bon trou à jus

" Hummmm oui oui oui hummm prends ça putain je vais jouir c'est trop bon "

Alors je sens sa queue se raidir et en plusieurs tensions successives m'envoyer son foutre chaud au fond de moi. Il s'affale sur mon dos et recommence à me faire des bisous dans la nuque. Pendant qu'il bouge encore sa queue qui débande au fond de mon cul, baignée dans son jus, il me redit des mots doux

" Putain que c'est bon, tu es vraiment magique, comment veux tu que je me passe de toi, tu es merveilleuse "

Je suis aux anges, ce sentiment d'être une femme qu'il aime c'est vraiment fort. Il continue encore un peu à bouger dans mon cul en me caressant avec ses grosses mains si délicates quand il le veut. Son souffle s'apaise. Il a posé sa tête sur mon épaule droite...    Je ne le crois pas, il s'est endormi. Je sens son souffle régulier. Il ronfle légèrement. C'est divin de sentir ainsi son si beau corps, tous ses muscles, contre mon dos, mes jambes, sa queue entre mes fesses, je vis un moment de bonheur intense qui me fais oublier tous les moments les plus difficiles. Je suis dans la plénitude de la fille qui à comblée son homme. Je profite à fond de ce moment divin et commence moi aussi à m'endormir...

Pourtonplaisir

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : La nouvelle vie d'Arnaud | Mon beau black à moi

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

ob.ob5.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à ob.ob5.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

💦 26 Décembre | 58 pages

Les nouvelles | 16

Gage à la piscine Meetmemz
Apéro nu Oakspirit
Run&fuck Ludotrique
Parking Steeve
Mon mec et son ami hétéro lebgmignonblack
Baise avec mon prof Meetmemz
Le plaisir Zouan
Promenade chaude Bihot
Apprentissage Garbxc
Daddy Jimichaud
UVraie salope Jimichaud
Intrusion Jill38
Bites américaines Vktrlmbrt
Vive les mariés Benishere4sex
Un uber driver Theo
Première fois Esmeraldo

Les séries | 42

Tel Père Tel Fils | 3 Ceven-X
1 | 2 | 3
Une vie | 7 Fabrice
1 | 2 | 34567
Adrien | 14 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14
Agriculteur | Saison 8 | 12 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12
31 Déc , + 51 pages en Avant-première

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi



Nov. 21 : 1  873 331 pages vues

À jour : lundi 16 août 2021 à 10:12 , ©2000 ob.ob5.ru

Retourner en haut


"photos gays""histoire beur gay""recit hds""histoire gay prof""histoires gay cyrillo""histoire gay sm""photo gay gratuit""massage gay""histoire gay hetero""histoire gay vieux""jeune soumis gay""cyrillo gay""histoire hot""histoire gay lycée""cyrillo histoire""histoire gay frere""histoire erotique viol""histoire hot""histoire gay soumission""histoire de cyrillo""histoire gay entre frere""gay cyrillo""histoire gay hetero""histoire gay premiere fois""histoire gay routier""histoires pornos""recit gay soumis""histoire gay sport""sauna atlantide"cyrillogaycyrillo"histoire cyrillo""histoire gay pere""gay slip""cyrillo gay""baise avec papa""video gay routier""bites juteuses""blog de cyrillo""gay cyrillo""cyrillo photo""histoires gay entre hommes""histoire gay crade""recit gay beur""histoire cyrillo""blog histoire gay""cyrillo dial""histoire cyrillo""cyrillo dial""le site de cyrillo""hds histoires""fils encule sa mere""gay mecs""bite juteuse""demain nous appartient gay""recit gay""recit premiere sodomie""histoire gay ado""recits hds""gay erog""histoire gay sexe""recit gay sexe""histoire de sex gay""cyrillo blog""gays matures""gay soumis histoire""histoire gay ado""visite médicale gay""gay cyrillo""récits gay""histoire gay black""recit gay""livreur gay"cyrillo.com"n'appréciait pas du tout le rouquin"cyrillo.com"premiere sodomie gay""histoire gay grosse bite""histoire de baise gay""histoire gay porn""anal gay""histoire de sexe entre mec""histoire gay internat""j ai couché avec mon prof""cul gay photo""initiation gay""cyrillo histoire gay""histoire gay zoophile""un bras dans le cul""blog histoire gay""histoire gay vestiaire""histoire gay pute""histoire gay inceste""histoires de gays""le site de cyrillo""lascar gay"